Château Lagrange est connu au Moyen-Age sous le nom de maison noble de Lagrange Monteil et l’on retrouve la trace des divers propriétaires depuis 1631. Dès 1824 la production est de 120 tonneaux (12 000 caisses). En 1842, l’ancien Ministre de l’Intérieur du Roi Louis-Philippe, le Comte Duchatel, marque à la fois la propriété et le Médoc en étant l’initiateur du drainage des vignes. Le Comte porte la production à 300 tonneaux. C’est la grande époque de Lagrange qui en 1855 voit le classement lui attribuer la position de IIIème Cru.
 
Le début du 20ème siècle est beaucoup moins glorieux car les conditions économiques se détériorent. Malgré plusieurs changements de propriétaires, les récoltes sont mauvaises et de basse qualité. Un morcellement est rendu nécessaire par le marasme : de 280 hectares en 1840, le domaine est réduit à 157 hectares quand le groupe japonais Suntory le rachète en décembre 1983 à la famille Cendoya qui en était propriétaire depuis 1925.